Bénéficier des déficits fonciers antérieurs non déduits des autres revenus

Deficit foncier >> déficits fonciers antérieurs non déduits des autres revenus

En tant que propriétaire d’un logement mis en location, il est probable que vous puissiez générer un déficit foncier. Ceci aura pour finalité de vous permettre de bénéficier d’une déduction fiscale. Cependant, si votre déficit foncier n’est pas déduit de votre revenu global dans l’année en cours, vous aurez la possibilité de transférer ce déficit lors des années suivantes.

Qu’est-ce qu’un déficit foncier antérieur reportable??

Tout d’abord, il faut savoir que c’est sur votre avis d’imposition que le montant des déficits antérieurs encore non imputés figure. Nous vous expliquerons leur provenance, mais également à quoi ils pourront servir dans le cadre d’un processus de défiscalisation.

Dans certains cas, l’imputation ne pourra pas avoir totalement lieu si votre déficit foncier est supérieur à 10 700 euros. Dans ce cas, cet excédent sera reportable dans certaines conditions.

Petites astuces pour ne pas perdre vos déficits fonciers antérieurs

Comme indiqué précédemment, la partie de votre bénéfice foncier supérieure à 10 700 euros ne peut être déduite de votre revenu global. Vous pouvez cependant la conserver jusqu’à ce que vous puissiez obtenir un bénéfice sur vos revenus fonciers. Cette petite astuce vous permettra, pendant une période, de rapporter vos résultats fonciers à 0 et ainsi de continuer à profiter plus longtemps de ce mécanisme fiscal.

Pour terminer, il faut savoir qu’un déficit foncier antérieur non déduit des autres revenus est valable pendant une durée de dix ans et qu’il est donc judicieux de les utiliser dans l’ordre chronologique afin de ne pas les perdre.

En apprendre davantage sur :
scpi deficit foncier
report deficit foncier
deficit foncier sci
déficit foncier définition
deficit lmnp
programme deficit foncier